Le blog ePagine

Conseils de lecture, entretiens, actualité numérique :

le Livre-Avenir ne se fera pas sans les libraires.

2 novembre 2013

ePagine aux Utopiales 2013 en images

Comme nous vous l’annoncions cette semaine dans notre billet, David Queffélec est durant ce week-end aux Utopiales de Nantes. Au programme : conférences, signatures, rencontres, think tank… et découverte de la borne numérique sur le stand ActuSF/emaginaire.com. Merci à David pour les images prises sur le vif depuis jeudi. [Cliquez sur les images pour les agrandir]

 

[Utopiales] Début de matinée

 

[Utopiales] Stand ActuSF/emaginaire.com

 

[Utopiales] La borne installée
sur le stand ActuSF/emaginaire.com

 

[Utopiales] Table ronde sur les colonies de l’espace, avec Pierre Bordage, entre autres

 

[Utopiales] Un nouvel ami de David

 

[Utopiales] L’enfer pour un lecteur : la plus grande librairie SF de France…
Et n’avoir que l’embarras du choix

 

[Utopiales] Beaucoup de table-rondes cette année mêlent scientifiques et auteurs

 

[Utopiales] Expo de projets scientifiques : ferme métabolique pour l’agriculture urbaine

 

[Utopiales] Expo de projets scientifiques : écopolis flottante pour réfugiés climatiques

 

[Utopiales] Robot nao connecté avec les infos du réseau
des transports urbains de Nantes

 

[Utopiales] À 11h du matin, la science passionne

 

[Utopiales] Steampunk et science-fiction

 

[Utopiales] Début du think tank avec Denis Detraz, Gérard Klein, Vincent Gessler

 

[Utopiales] think tank avec Emmanuel Gob et Alain Damasio

 

[Utopiales] think tank : table ronde des pros sur les indisponibles

20 octobre 2013

Actualité de la semaine ePagine [du 14 au 20 octobre 2013]

Comme chaque dimanche vous trouverez dans ce billet hebdomadaire des liens vers les derniers articles de ce blog que vous n’avez peut-être pas eu le temps de lire dans la semaine ainsi qu’une mise en avant récente de la librairie ePagine. À la une aujourd’hui, Éric Pessan, la Foire de Francfort en images, 8 titres chez Robert Laffont en promotion et le premier Annuaire des acteurs du livre numérique.

En avant pour quelques invitations à la lecture !

ChG

 

— LES BILLETS DE LA SEMAINE DU BLOG EPAGINE —

 

► 18.10.13 : [note de lecture] Muette d’Eric Pessan
Note de lecture de Muette d’Éric Pessan (Albin Michel), roman visuel, choral, intime et portrait d’une jeune fille d’aujourd’hui. Muette est à l’âge où le corps désire et salit, où il jouit et se sent coupable, à l’âge des transformations, parfois rapides, souvent insupportables à montrer, douloureuses aussi et tellement fatigantes, à l’âge des possibles, celui des courses folles avec la mort qui chatouille les rêves où l’immortalité et la toute puissance font faire des bonds à toucher le ciel ou des sauts à frôler le vide. [lire la suite du billet]

► 16.10.13 : Premier annuaire des acteurs du livre numérique (ActuaLitté et Primento)
Le média d’informations littéraires sur le web ActuaLitté et la société Primento viennent de mettre en ligne le premier Annuaire des acteurs du livre numérique. Disponible au format ePub (mais aussi sur le web) il recense pour la première fois l’essentiel des acteurs œuvrant actuellement dans le domaine du livre numérique, de l’édition à la création de fichiers numériques en passant par les revendeurs de livres numériques. [lire la suite du billet]

► 14.10.13 : ePagine à la Foire de Francfort 2013 en images
La Foire de Francfort 2013 a fermé ses portes dimanche dernier. Une partie de l’équipe de ePagine y tenait un stand où elle présentait les dernières solutions à destination des libraires et des éditeurs. Un ouvrage collectif faisant suite à des entretiens réalisés auprès de libraires, Hors Commerce et fabriqué par le studio ePub de ePagine, était également offert aux visiteurs. Aujourd’hui, petit tour du salon par les pavillons et les stands après quatre jours de Foire. [lire la suite du billet]

 

 

— UNE MISE EN AVANT DE LA LIBRAIRIE EPAGINE —

 

Jusqu’au 31 octobre, les éditions Robert Laffont proposent une baisse de prix sur huit de leurs romans & nouvelles, policiers & thrillers, littératures de l’imaginaire. Vous retrouverez notamment Gordon de Edith Templeton, Histoire d’Alice, qui ne pensait à rien (et de tous ses maris, plus un) de Francis Dannemark ou encore La Nuit a dévoré le monde de Pit Agarmen (seul titre proposé sans DRM Adobe). Ces livres numériques sont vendus entre 4.99 € et 7.99 € (50 % de moins que le prix conseillé habituellement par l’éditeur). Pour consulter la liste des huit titres en promotion, cliquez ici.

14 octobre 2013

ePagine à la Foire de Francfort 2013 en images

La Foire de Francfort 2013 a fermé ses portes hier soir. Comme nous le signalions ici, une partie de l’équipe de ePagine y tenait un stand où elle présentait les dernières solutions à destination des libraires et des éditeurs. Un collectif Hors Commerce fabriqué par le studio ePub de ePagine était également offert aux visiteurs (lire notre billet). Nous attendions les photos, les voici. Petit tour du salon par les pavillons et les stands, donc, après quatre jours de Foire. Ces images ont été prises par Jean-Luc Walser pour ePagine. Merci à lui.

 

13 octobre 2013

Actualité de la semaine ePagine [du 7 au 13 octobre 2013]

Comme chaque dimanche vous trouverez dans ce billet hebdomadaire des liens vers les derniers articles de ce blog que vous n’avez peut-être pas eu le temps de lire dans la semaine ainsi qu’une mise en avant récente de la librairie ePagine. Aujourd’hui Christian Gailly, Alice Munro (nouveau Prix Nobel de Littérature), La Foire de FrancfortPropos sur le métier de Libraire ou encore Le Cavalier bleu sont à la une…. J’en profite pour vous rappeler que 10 titres phares des collections Folio, Folio Policier, Folio SF et Folio Biographies sont proposés au prix exceptionnel de 3,99 € jusqu’à demain minuit. Une dernière chose : ePagine recrute, n’hésitez pas à en parler autour de vous.

En avant pour quelques invitations à la lecture !

ChG

 

— LES BILLETS DE LA SEMAINE DU BLOG EPAGINE —

 

► 11.10.13 : ePagine recrute
Dans le cadre de ses développements, ePagine recrute un développeur web php/MySQL junior (f/h). Si vous souhaitez consulter les détails de l’annonce et/ou contacter le responsable du service pour avoir des informations complémentaires suivez le lien ci-contre. [lire la suite du billet]

► 10.10.13 : Quoi lire en numérique de Alice Munro, Prix Nobel de littérature 2013 ?
Le Prix Nobel de littérature vient d’être attribué à l’auteur de langue anglaise Alice Munro (82 ans), reconnue dans le monde entier pour son art de bâtir des histoires savamment dosées, des histoires généralement courtes, qu’on pourrait nommer nouvelles (short stories) mais que l’un de ses éditeurs en France préfère voir comme un genre à part entre la nouvelle et le roman. [lire la suite du billet]

► 09.10.13 : Six libraires et ePagine vous offrent Propos sur le métier de Libraire
ePagine, pour le compte de six librairies, vient de fabriquer (via son studio ePub) et de mettre en ligne un septième titre dans sa collection ePagine Publications Numériques : Propos sur le métier de Libraire. Conversations sur le commerce des livres. Cette publication et les six précédentes, toutes Hors Commerce, sont offertes en permanence sur la librairie ePagine avec tout téléchargement de livres numériques payants ou gratuits ou bien encore sur simple demande. [lire la suite du billet]

► 08.10.13 : ePagine à la Foire de Francfort 2013
La Foire de Francfort, qui s’est ouverte mercredi et se termine aujourd’hui, est le plus grand salon du livre et de la lecture au monde. Une fois encore, une partie de l’équipe de ePagine France et de ePagine Benelux était présente dans le Hall 4.0, stand B31. Elle présentera jusqu’à ce soir ses solutions aux éditeurs et aux libraires du monde entier qui envisagent de fabriquer ou de commercialiser des livres numériques. [lire la suite du billet]

► 07.10.13 : Christian Gailly pour mémoire : Rest in peace & swing
En 2004 (j’étais alors libraire aux Sandales d’Empédocle à Besançon) j’avais eu la chance de rencontrer Christian Gailly et de l’interviewer dans le bureau de Robbe-Grillet aux éditions de Minuit. Apprenant sa mort lundi sur les réseaux sociaux j’ai choisi, en hommage à cet écrivain important dans mon parcours de lecteur, de reproduire la chronique de Dernier amour et l’entretien tels qu’ils avaient été publiés alors dans le magazine Page des libraires. [lire la suite du billet]

 

— UNE MISE EN AVANT DE LA LIBRAIRIE EPAGINE —

 

Avec plus de 400 titres papier au catalogue, Le Cavalier Bleu est une marque bien identifiée de la vulgarisation en sciences humaines. Rédigé par des spécialistes reconnus, chaque ouvrage énumère les idées reçues pour les éclairer et les nuancer et constitue ainsi une excellente entrée en matière sur le sujet traité. Depuis quelques jours, en pleine Fête de la Science, l’intégralité du catalogue numérique du Cavalier Bleu (15 titres) est en promotion au prix de 4.99 €. Quasiment tous les titres retrouveront leur prix initial le jeudi 24 octobre sauf pour L’hyperactivité et Fascination du Japon qui bénéficieront de cette offre promotionnelle jusqu’au 31 octobre. Pour consulter la liste des titres du Cavalier bleu disponibles en numérique, cliquez ici.

11 octobre 2013

ePagine recrute

Filed under: + Journal de bord — Étiquettes : , , — Christophe @ 10:17

Dans le cadre de ses développements, ePagine recrute un développeur web php/MySQL junior (f/h). Si vous souhaitez consulter les détails de l’annonce et/ou contacter le responsable du service pour avoir des informations complémentaires, cliquez ici ou sur l’image ci-dessous. N’hésitez pas à relayer cette annonce auprès de votre entourage et sur les réseaux sociaux. Merci d’avance. ChG

 

8 octobre 2013

ePagine à la Foire de Francfort 2013

La Foire de Francfort, qui s’ouvre demain et se terminera ce dimanche 13 octobre, est le plus grand salon du livre et de la lecture au monde. Cette année, le Brésil, l’auto-édition et les start-up seront à l’honneur.

Une fois encore, une partie de l’équipe de ePagine France et de ePagine Benelux (Caroline Demulder, Stéphane Michalon, Stefaan Nemegeer, David Queffélec, Brenda Vanhoutte, Guy Van Hull et Jean-Luc Walser) sera présente dans le Hall 4.0 (Publishing Solutions and Book Trade Services), stand B31. Elle présentera ses solutions aux éditeurs et aux libraires du monde entier qui envisagent de fabriquer ou de commercialiser des livres numériques. Outre les services proposés habituellement (lire notre billet de la précédente édition), cette année ePagine :

1. exposera sa solution de watermaking ou tatouage numérique (lire notre billet)

2. présentera son partenariat avec PocketBook, les stands de ePagine et de PocketBook étant l’un en face de l’autre (lire notre billet)

3. révélera sa solution « cloud reading » (lecture intégrale de livres numériques en streaming) sur deux bornes ePagine et des tablettes PocketBook mais aussi sur les tablettes, les smartphones ou ordinateurs portables des visiteurs qui passeront sur le stand. Les lecteurs pourront ainsi vivre la même expérience que dans leur librairie connectée. Via la zone wifi sécurisée, ils feuilletteront en partie ou intégralement une sélection de livres numériques préparés par le libraire et, s’ils le souhaitent, ils auront même la possibilité de les acheter et ainsi de poursuivre leur lecture dans la foulée.

4. démontrera les applis (IOS et Android) qui permettent de rechercher et de télécharger des milliers d’ebooks avec ou sans DRM, et de faire l’expérience d’une lecture simple et agréable. Cette application a été notamment choisie par Le Furet (Furet e-reader dans Android).

Ci-dessous quelques images du stand en train de se monter et du « backoffice ». Dans les prochains jours j’espère, comme l’an passé, pouvoir poster d’autres photos de cette nouvelle édition de la Foire de Francfort.

ChG

 

 

6 octobre 2013

Actualité de la semaine ePagine [du 30/09 au 06/10 2013]

Comme chaque dimanche vous trouverez dans ce billet hebdomadaire des liens vers les derniers articles de ce blog que vous n’avez peut-être pas eu le temps de lire dans la semaine ainsi qu’une mise en avant récente de la librairie ePagine. Aujourd’hui la collection Que sais-je ?, les Intégrales Bragelonne, la rentrée littéraire et Anna Gavalda sont mis à l’honneur.

En avant pour quelques invitations à la lecture !

ChG

 

— LES BILLETS DE LA SEMAINE DU BLOG EPAGINE —

 

► 04.10.13 : Les 3 jours « Que sais-je ? » : 500 titres à 4.49 € du 4 au 6 octobre 2013
Pendant trois jours pleins (du 4 au 6 octobre), près de 500 titres de la collection « Que sais-je ? » (sans DRM Adobe, avec marquage ou tatouage numérique (watermark)) seront proposés exceptionnellement au prix de 4.49 € en numérique au lieu de 6.49 €. [lire la suite du billet]

02.10.13 : Les Intégrales Bragelonne : Peter F. Hamilton, Gudule, Jérôme Camut et Lisi Harrison
Intégrales Bragelonne, nouvelle série. Après Samantha Bailly, John Marco et Chloe Neill, ce mois-ci ce sont 4 nouveaux auteurs des éditions Bragelonne, Milady et Castelmore qui voient chacun leurs romans rassemblés en une intégrale : Peter F. Hamilton, Jérôme Camut, Lisi Harrison et Gudule. Au programme, de la SF, du fantastique, du Space Opéra, de l’horreur, des vampires et même du thriller. [lire la suite du billet]

► 01.10.13 : Les 10 articles les plus consultés en septembre 2013 sur le blog ePagine
Retour aujourd’hui sur les dix articles les plus consultés au mois de septembre 2013 sur ce blog, un mois où chaque année en France abondent des centaines de nouveautés en quelques semaines et où tenter de s’y repérer est à chaque fois un travail de fourmi. Alors comment faire le tri ? [lire la suite du billet]

 

— UNE MISE EN AVANT DE LA LIBRAIRIE EPAGINE —

Les six titres d’Anna Gavalda, dont son nouveau roman Billie ainsi que L’Échappée belle, Ensemble, c’est tout, Je l’aimais, Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part et La Consolante, tous publiés par Le Dilettante, sont disponibles en numérique au prix de 4.99 € chacun. Trois de ses romans peuvent également être lus en anglais. Pour retrouver tous les titres de l’auteur en français et en anglais sur ePagine, suivez ce lien.

29 septembre 2013

Actualité de la semaine ePagine [23-29 septembre 2013]

Comme chaque dimanche vous trouverez dans ce billet hebdomadaire des liens vers les derniers articles de ce blog que vous n’avez peut-être pas eu le temps de lire dans la semaine ainsi que quelques mises en avant récentes de la librairie ePagine. Aujourd’hui cinq romans adaptés au cinéma, trois nouvelles inédites de R. J. Ellory, qui fait quoi avec nos données personnelles, La Lettre à Helga de Bergsveinn Birgisson et la rentrée des sciences-humaines sont mis à l’honneur.

En avant pour quelques invitations à la lecture !

ChG

 

— LES BILLETS DE LA SEMAINE DU BLOG EPAGINE —

 

► 27.09.13 : Cinq romans et sagas adaptés au cinéma
Parmi les romans et sagas adaptés au cinéma dont la sortie en salle est prévue entre octobre 2013 et février 2014, nous trouverons deux auteurs français très populaires (Daniel Pennac avec sa tribu Malaussène et le Malavita de Tonino Benacquista) ainsi que trois sagas SF américaines pour adolescents et adultes dont Hunger Games, The Mortal Instruments et The Maze Runner. Avant (ou plutôt que) d’aller voir ces films, vous pouvez vous jeter sur les textes qui les ont inspirés. [lire le billet]

► 26.09.13 : Sonatine propose 3 nouvelles inédites de R. J. Ellory en attendant sa Mauvaise étoile le 3 octobre
Après sa trilogie consacrée à la mafia, à la CIA et au NYPD, R. J. Ellory revient le 3 octobre avec un nouveau roman noir, dans la veine de Seul le silence : Mauvaise étoile qui paraîtra en numérique et en papier le même jour. Pour faire patienter ses lecteurs, Sonatine Éditions leur propose de lire trois nouvelles inédites de l’auteur disponibles uniquement en téléchargement. (Mise à jour du billet publié une première fois le 19 septembre 2013 avec les liens vers les trois nouvelles.) [lire le billet]

► 25.09.13 : Franck Leroy : Réseaux sociaux et Cie (le commerce des données personnelles)
À chaque clic sur les réseaux sociaux, des données personnelles sont enregistrées puis revendues. Menaçant les plus élémentaires libertés et provoquant de nouvelles formes de marketing, cette marchandisation de nos secrets, de nos préférences, de nos déplacements représente un coût exorbitant. Dans Réseaux sociaux & Cie, publié par Actes Sud (collection « Questions de société »), Franck Leroy, après enquête, identifie les acteurs de ce nouveau fait social, dévoile leurs stratégies ainsi que leurs moyens actuels et à venir, comme par exemple la dernière génération de logiciels de reconnaissance faciale. [lire le billet]

► 23.09.13 : [note de lecture] La Lettre à Helga de Bergsveinn Birgisson
Récit à la fois rustique et archaïque (sans régionalisme) tout en étant bien ancré à la fin du XXe siècle, La Lettre à Helga se nourrit de chansons traditionnelles, de poésie médiévale, de mythologie nordique et de croyances populaires (qui sont universelles). L’auteur donne à Bjarni Gíslason de Kolkustadir, son personnage principal, une voix bien à lui : humble et âpre, poétique et imagée tout en étant incarnée. On écoute la vie de cet homme dans son quotidien et son élément mais on le découvre aussi dans son versant plus animal et charnel, torturé voire écartelé. [lire le billet]

 

— UNE MISE EN AVANT DE LA LIBRAIRIE EPAGINE —

 

Une seule mise en avant aujourd’hui mais c’est du lourd !

On parle surtout de la rentrée littéraire mais chaque année en septembre et en octobre, c’est la période de l’année où se publient le plus d’essais, d’études et de documents, où les nourritures essentielles que sont les sciences-humaines affluent. Parmi toutes les nouveautés, le site ePagine recommande vivement la réflexion de Michel Schneider, Miroirs des princes, sur le rapport entre pouvoir et narcissisme à partir de l’analyse psychanalytique des deux derniers présidents de la République Française. Le site a également repéré La mystique de la croissance de Dominique Méda qui nous invite à réfléchir autour de la notion de « reconversion écologique » qui pour l’économiste est le seul moyen de maintenir des conditions de vie authentiquement humaines sur terre, de permettre à tous d’accéder à l’emploi et de changer le travail. À lire, dans le même mouvement, La violence des riches des sociologues Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot qui, après enquêtes, entretiens, portraits et réflexions, s’intéressent ici à la casse sociale et à l’intensification multiforme de la violence sociale des dominants. La librairie en ligne recommande enfin Puissances d’hier et de demain (l’état du monde 2014) de Bertrand Badie et Dominique Vidal dont nous avions fait une présentation sur ce blog (lire le billet). Pour retrouver ces titres ou découvrir d’autres essais publiés et mis en ligne en cet automne 2013 sur ePagine, suivez ce lien.

 

ChG

22 septembre 2013

Actualité de la semaine ePagine [du 16 au 22 septembre 2013]

Comme dimanche dernier vous trouverez dans ce billet hebdomadaire des liens vers les derniers articles de ce blog que vous n’avez peut-être pas eu le temps de lire dans la semaine ainsi que quelques mises en avant récentes de la librairie ePagine. Si la semaine précédente la SF avait été mise plus d’une fois à l’honneur, cette semaine c’est la littérature et le polar qui ont fait l’actualité de la librairie et du blog ePagine : Philippe Rahmy, R. J. Ellory, Javier Marías, Marcel Proust en tête. Et depuis hier, trois prix Nobel peuvent également être lus à prix promotionnel.

En avant pour quelques invitations à la lecture !

ChG

 

— LES BILLETS DE LA SEMAINE DU BLOG EPAGINE —

 

► 20.09.13 : [note de lecture] Béton armé de Philippe Rahmy
Langue, rythme, tension, tout est remarquable dans Béton armé, le récit de Philippe Rahmy (La Table Ronde). L’écriture, prolongement du regard, montre le corps-à-corps, tantôt sensuel tantôt douloureux, du narrateur avec la ville de Shanghai et avec ceux qui la traversent, la gravissent, s’y enfoncent ou s’y cognent, ces multiples corps qui pourraient ployer et se briser à n’importe quel moment, à commencer par celui du narrateur. De la poésie, de l’humour et un travail poignant sur la mémoire, la filiation et le deuil.

► 19.09.13 : Sonatine propose 3 nouvelles inédites de R. J. Ellory en attendant sa Mauvaise étoile le 3 octobre
Après sa trilogie consacrée à la mafia, à la CIA et au NYPD, R. J. Ellory revient le 3 octobre avec un nouveau roman noir, dans la veine de Seul le silence : Mauvaise étoile qui paraîtra en numérique et en papier le même jour. Pour faire patienter ses lecteurs, Sonatine Éditions leur propose de lire trois nouvelles inédites de l’auteur disponibles uniquement en téléchargement.

► 17.09.13 : [note de lecture] Javier Marías, Comme les amours
Lecture du roman Comme les amours de Javier Marías (Gallimard, collection Du monde entier), traduit de l’espagnol par Anne-Marie Geninet et disponible en papier et en numérique. Faux roman à enquête mais tout aussi passionnant parce que bouleversant tous les codes du genre, Comme les amours s’amuse à jouer avec les sentiments (l’amitié, l’amour, le désir, la fidélité et la confiance par exemple) ainsi qu’avec le vrai et le faux.

 

— DEUX MISES EN AVANT DE LA LIBRAIRIE EPAGINE —

 

Vous savez sans doute déjà que Du côté de chez Swann, le premier volume de À la recherche du temps perdu de Marcel Proust, a été publié en novembre 1913. À la veille de ce centenaire, plusieurs maisons d’édition viennent de publier récits, romans, essais, biographies et études où revenir sur cet écrivain et son œuvre précurseurs du roman moderne. Nous avons sélectionné pour vous quelques-unes des nouveautés dont Proust est une fiction de François Bon (Seuil), Chambres de Proust d’Olivier Wickers (Flammarion), Proust contre Cocteau de Claude Arnaud (Grasset), “Notre cher Marcel est mort ce soir” de Henri Raczymow (Denoël) et Dictionnaire amoureux de Marcel Proust de Jean-Paul & Raphaël Enthoven (Plon/Grasset). Cliquez ici pour accéder à plus de titres.

 

Gallimard propose de télécharger 10 titres phares des collections folio, folio policier, folio sf et folio biographies au prix de 3.99 € pendant trois semaines. Depuis hier samedi 21 septembre jusqu’au 14 octobre inclus ce ne sont pas moins de trois Prix Nobel qui sont mis en avant à prix promotionnel (Ernest Hemingway, Kenzaburô Ôé, Orhan Pamuk) mais aussi des auteurs comme Antoine Chainas que la librairie ePagine soutient depuis plusieurs années ou encore le Gatsby de Francis Scott Fitzgerald. Pour découvrir la sélection compète sur ePagine, cliquez ici.

ChG

15 septembre 2013

Actualité de la semaine ePagine [du 9 au 15 septembre 2013]

À partir d’aujourd’hui je proposerai chaque dimanche un billet dans lequel revenir sur la semaine écoulée. Vous y trouverez des liens vers les derniers articles de ce blog que vous n’avez peut-être pas eu le temps de lire dans la semaine mais aussi quelques mises en avant récentes de la librairie ePagine. En bonus aujourd’hui, un roman que je viens de terminer et qui m’a beaucoup plu, La main de Joseph Castorp de João Ricardo Pedro publié aux éditions Viviane Hamy.

 

— LES BILLETS DE LA SEMAINE DU BLOG EPAGINE —

 

► 13.09.13 : ePagine publications numériques vous offre La Grande panne de Théo Varlet
ePagine vient de fabriquer (via son studio ePub) et de mettre en ligne sur epagine.fr son sixième livre numérique : La Grande panne de Théo Varlet, un roman d’anticipation publié en 1930 par un passionné d’astronomie et de sciences, à la fois poète et auteur de science-fiction, un visionnaire souvent salué par la critique littéraire dans les années vingt et trente mais dont l’œuvre n’a quasiment pas été rééditée après sa mort. Ce texte et les cinq précédents sont offerts en permanence sur la librairie ePagine avec tout téléchargement de livres numériques payants ou gratuits ou bien encore sur simple demande. La préface est signée Xavier Dollo.

► 11.09.13 : Chroniques des Ombres, le feuilleton de Pierre Bordage (mise à jour)
Depuis le 24 juin, Pierre Bordage et les éditions Au diable vauvert nous invitent à suivre une aventure post-apocalyptique en 36 épisodes intitulée Chroniques des ombres. Trois épisodes par semaine (lundi, mercredi et vendredi) jusqu’à parution de l’intégrale en papier et en numérique. Comme annoncé sur le site ActuaLitté, un problème de santé a empêché Pierre Bordage de terminer son feuilleton dans les temps. La maison d’édition a donc mis à jour le calendrier de parution des prochains épisodes, à savoir : épisode 28 le 16 septembre ; épisode 29, le 18 ; épisode 30, le 20 ; épisode 31, le 23 ; épisode 32, le 25 ; épisode 33, le 27 ; épisode 34, le 30 ; épisode 35, le 2 octobre et épisode 36, le 4 octobre. Quant à l’intégrale, elle sera disponible dès le 7 octobre.

► 10.09.13 : SILO de Hugh Howey (Actes Sud, coll. Exofictions) en cinq épisodes avant intégrale
Après avoir été auto-édité aux États-Unis et vendu via Amazon US à plus de 500.000 exemplaires mais avant d’être adapté au cinéma, le roman de Hugh Howey, Wool, arrive en France (sous le titre SILO) grâce aux éditions Actes Sud qui profitent du lancement de ce titre pour inaugurer leur nouvelle collection de SF, « Exofictions ». Respectueux du procédé d’écriture et de diffusion de l’auteur, Actes Sud, avant de le proposer en papier dans les librairies, a choisi de le publier en numérique de manière fragmentée : toutes les semaines, le mercredi, un nouvel épisode est mis en ligne (du 4 septembre au 1er octobre) et le 2 octobre l’intégrale paraîtra conjointement en papier et en numérique.

09.09.13 : Les 10 articles les plus consultés en août 2013 sur le blog ePagine
Retour sur les dix articles les plus consultés au mois d’août 2013 sur ce blog, un mois très creux dans ses trois premières semaines et qui s’est rapidement rempli au moment de la rentrée littéraire et du salon international du livre insulaire à Ouessant où ePagine était invité dans le cadre de Numér’île.

 

— DEUX MISES EN AVANT DE LA LIBRAIRIE EPAGINE —

 

Le généticien Albert Jacquard est mort cette semaine à l’âge de 87 ans. De son engagement, de son humanisme et de ses travaux, il nous reste la lecture de ses ouvrages. ePagine a sélectionné cinq titres parmi la petite vingtaine disponible en numérique. Cliquez ici pour accéder à plus de titres.

 

Vient de paraître Pietra viva de Léonor de Récondo (Sabine Wespieser éditeur) qui revient sur un moment douloureux de la vie de Michelangelo, roman qui suit pas à pas le Maître à Carrare en 1505. Cet été j’ai lu Parle-leur de batailles, de rois et d’éléphants de Mathias Enard (Actes Sud), roman sur la création, l’utilisation des artistes par les puissants et la confusion des sentiments, un texte très sensuel paru en 2010 qui met en scène un supposé autre épisode de la vie de Michelangelo, en 1506 cette fois : sur invitation du Sultan de Constantinople, le génie de la Renaissance va tenter de concevoir un pont grandiose sur la Corne d’Or, défi que n’aurait pas réussi à relever Léonard de Vinci. Je me suis souvenu aussi que les guides MAF (spécialistes de Vinci) avaient publié en mai dernier un guide où visiter la Toscane sur les pas du sculpteur, peintre et poète. D’autres titres (romans, essais, biographies,…) sont bien entendu disponibles en numérique mais regrouper au moins ceux-là me semblait important. Pour découvrir la sélection compète sur ePagine, cliquez ici.

 

— PARMI MES DERNIÈRES LECTURES —-

 

Dans ce que j’ai lu cette semaine, je retiendrai surtout La main de Joseph Castorp, premier roman traduit en français de l’auteur portugais João Ricardo Pedro (Viviane Hamy) tout fraîchement publié (disponible en papier et en numérique). Je ne connaissais pas l’auteur mais j’avais une grande confiance avant de l’aborder (souvenez-vous comme j’avais déjà été emballé l’an passé par l’inoubliable Un voyage en Inde de Gonçalo M. Tavares). A priori cet auteur n’a rien à voir avec Tavares ni sur la forme ni sur le fond sauf peut-être cette manière qu’il a lui aussi de renouveler le genre romanesque en racontant l’histoire d’une famille portugaise sur plusieurs générations sans se soucier de la linéarité ni de raconter les faits exacts. Il tourne autour des personnages, mélange les époques et les registres de langues, construit son roman-puzzle avec de courts chapitres qui peuvent être lus de manière autonome, comme des nouvelles. Il n’oublie rien des grandes blessures ni des sauvageries contemporaines (période salazariste, répressions, guerre d’Angola, exil massif…), s’empare de tout un pan de l’histoire de la musique classique, nous bringuebale dans tout le Portugal mais aussi en Europe et en Amérique du Sud, décrit à la Perec les faits et gestes de personnages, soigne les dialogues, les chutes, parle de l’amour, de la maladie ou de la mort avec une grande habileté, a un style époustouflant… Pour moi c’est du grand art. On me dit souvent que la littérature portugaise n’est pas facile à lire. Et si pour une fois vous alliez voir ce qui s’écrit, s’invente et se crée dans ce pays ?

 

ChG

6 septembre 2013

Partenariat PocketBook/ePagine

Ce jour, le service commercial libraire de Tite Live-ePagine vient de commencer à envoyer à ses clients libraires une newsletter dans laquelle est officiellement annoncé un partenariat avec le fabricant de liseuses et tablettes PocketBook. Ce partenariat permettra aux libraires clients de Tite Live-ePagine de vendre au meilleur prix et avec les meilleurs services personnalisés des liseuses et tablettes Android qu’ils pourront proposer à leurs clients en magasin. La librairie (ou le store) numérique de chaque librairie physique sera intégrée à toutes les liseuses et tablettes (accès automatique et synchronisation des achats), un principe que ePagine avait initié dès 2008 avec les liseuses Bookeen.

Infra la capture d’écran de la newsletter adressée aux clients de Tite Live-ePagine (cliquez dessus pour plus de lisibilité).

 


Le lien vers le « petit argumentaire client à utiliser sans modération pour notre avenir à tous »
se trouvant dans la newsletter peut être lu en cliquant ici !

2 septembre 2013

Du watermark et de la liberté à lire et acheter des livres numériques

Filed under: + Journal de bord — Étiquettes : , , , , , , — Christophe @ 18:42

Le 29 août 2013, ActuaLitté relayait sur son site un débat néerlandais né d’une série de six questions parlementaires posées le 20 août, questions qui toutes pouvaient être interprétées comme une remise en cause de l’alternative raisonnable que représente à nos yeux le watermarking. ePagine, prestataire de la solution néerlandaise de watermarking, souhaitait apporter son point de vue.

 

Depuis un an, la plupart des éditeurs néerlandais distribués par CB (Centraal Boekhuis) – qui opère pour plus de 90% des maisons d’édition néerlandaises – ont opté pour le watermarking de leurs livres numériques via un filigrane apposé par ePagine¹. Aujourd’hui, tous les libraires indépendants néerlandais et notamment Bol.com se retrouvent de fait avec une proposition d’achat userfriendly (qui ne nécessite plus la double inscription lors de la création des identifiants Adobe) et donc avec un parcours d’achat potentiellement à la hauteur des majors américaines dont la part de marché aux Pays-bas est moindre qu’en France.

Le marquage d’un ePub par ePagine pour CB aux Pays-Bas se déroule en plusieurs phases. Un numéro est d’abord généré à partir des informations reçues lors de la transaction (référence, information client…). Avec ce numéro seul, il est impossible de retrouver le nom du client ou le magasin en direct. Ce numéro est ensuite placé dans l’ePub de multiples façons.
Tant qu’un client garde l’ePub pour lui, personne d’autre ne pourra voir les informations inscrites dans le fichier. Si un titre est déposé sur un site torrent ou rendu accessible au grand public sans respect du droit d’auteur, une action pourra être entreprise pour retrouver celui qui a acheté le titre. Mais cette action n’est pas si évidente que ça à réaliser.
Il faut d’abord que BREIN (qui agit au nom des éditeurs et/ou des ayants droit et que l’on pourrait considérer comme un équivalent de HADOPI) aille contacter CB pour récupérer l’information du filigrane, CB étant le seul à pouvoir repérer une trace du filigrane dans l’ePub dans la mesure où le watermark ePagine est une solution évolutive dupliquée aléatoirement dans le fichier. Une fois que le numéro est retrouvé, BREIN doit alors lui-même contacter le magasin revendeur pour lui demander qui a acheté ce titre…
Avant d’entamer une telle recherche toujours possible qui obligerait légalement le libraire à fournir plus d’informations sur le client de cet achat, il faut donc qu’il y ait une raison valable et avec preuves à l’appui. Si cette recherche est possible, en revanche elle n’est pas automatisable et implique au moins quatre acteurs différents de la chaîne du livre : BREIN, CB, ePagine et le libraire.

Le but du watermark est d’améliorer l’expérience de l’utilisateur au moment où il souhaite lire un livre en lui évitant tout problème lié aux DRM qui rendent l’achat et la lecture parfois frustrants. Ainsi l’utilisateur peut lire partout où il veut et sans être ensuite emprisonné lors de ses futurs achats dans un modèle fermé comme celui que propose par exemple Amazon.

Les questions posées par les parlementaires néerlandais semblent toutes pouvoir être interprétées comme une remise en cause de l’alternative raisonnable que représente le watermarking.

En France, jusqu’à présent, les attaques du watermark se faisaient essentiellement d’un point de vue de la responsabilité de l’éditeur, soulignant avec inquiétude la plus grande facilité qu’il y aurait à pirater un livre sans DRM contrairement à un livre équipé de la DRM Adobe, un point de vue souvent exprimé sans tenir compte de la difficulté des revendeurs et donc des libraires indépendants à pouvoir proposer en milieu ouvert un accès facile au livre numérique quand celui-ci est malheureusement protégé par la DRM Adobe. Malgré tout, cela n’a pas empêché certains éditeurs indépendants français (Les éditions de Minuit, Au diable Vauvert, Allia, Métailié, Viviane Hamy, José Corti, Sabine Wespieser, Fleurus…) d’avancer sans DRM avec l’accord de leurs auteurs.

Cette fois l’attaque est beaucoup plus sournoise car elle laisse entendre que les informations contenues dans le watermark de ePagine seraient plus dangereuses pour la vie privée de l’internaute que l’ensemble des informations recueillies par des acteurs comme Apple, Amazon ou Google et leur DRM propriétaire qui stockent sur leurs bases de données vos noms, lectures, notes de lectures et partages, en plus de votre carte bancaire.

On peut se demander à qui profite maintenant cette attaque du livre numérique vendu avec watermark au moment même où en Hollande les grands américains tentent de mieux s’implanter et de reproduire le même niveau de parts de marché que celui acquis dans d’autres pays européens.

La position de ePagine est la suivante : il n’y a aucune attaque sur la vie privée via le watermark, le watermark étant sûrement la meilleure des alternatives aux DRM de contrôles de vos lectures. Nous pensons également que la meilleure protection des éditeurs est de maintenir un chiffre d’affaires réalisé sur un vaste réseau de revendeurs et que, même si ePagine se doit de travailler avec les éditeurs qui estiment avoir encore besoin par sécurité de la DRM Adobe, seul le watermark permet actuellement aux libraires indépendants de proposer un parcours fluide.

Et pour les plus soucieux de la protection de leur vie privée, un rappel : plus vous diversifierez vos achats dans la centaine de librairies indépendantes proposant déjà la vente de livres numériques, plus vous vous mettrez à l’abri de toute centralisation des informations vous concernant.

Alors bienvenue chez les libraires…

Stéphane Michalon & Stefaan Nemegeer
ePagine France & Benelux

 

¹Le watermark ePagine pour CB est également appliqué pour toutes demandes de re-téléchargements de livres numériques précédemment achetés avec DRM Adobe dans le cas où l’éditeur est passé entre-temps de la vente de ses livres numériques avec DRM à la vente de ses livres numériques avec filigrane (même si ceux-là au moment de l’achat étaient protégés par la DRM Adobe).

« Newer PostsOlder Posts »

© ePagine - Powered by WordPress