Le blog ePagine

Conseils de lecture, entretiens, actualité numérique :

le Livre-Avenir ne se fera pas sans les libraires.

22 avril 2015

La PocketBook Touch Lux 3

Filed under: Non classé — Yann @ 16:05

La PocketBook Touch Lux 3 est en vente via le réseau des librairies ePagine.

 

Innovation : l’écran Carta

touchlux3    » Dernière-née de la gamme, la PocketBook Touch Lux 3 conserve tous les avantages de la Touch Lux 2, best-seller de la série – fonctionnalités, fiabilité, design (récompensé par le prix Red Dot Design 2014) – et va encore plus loin avec son écran E Ink Carta ™ HD (1024×758 pixels.) de 6 pouces. La nouvelle technologie de l’écran améliore de 50% le contraste entre le fond de la page et l’encre affichée et de 20% la réflexion du soleil par rapport aux dernières versions. La lecture d’un texte à la police très petite ou de tableaux et graphiques très complexes devient alors plus facile. » Cette liseuse reprend l’ensemble des fonctions de lecture de la gamme dont l’éclairage frontal LED intégré. PocketBook Touch Lux 3 tranverse Vous êtes libraires : vous pouvez commander vos quantités à ePagine au 01 55 58 32 00 ou via votre contact commercial habituel.

Vous êtes un particulier : vous pouvez commander à votre libraire en magasin ou sur son site qui vous proposera la vente directement ou vous renverra automatiquement sur le site d’ePagine.fr.   pocketbook Touch Lux 3.   Très bonnes lectures. L’équipe ePagine

24 mars 2015

Premier Parallèle – Interview

Filed under: + Entretiens — David @ 10:10

Bandeau Premier Parallèle

 

Bonjour Amélie et Sophie,

Tout d’abord, félicitations pour la naissance de cette nouvelle maison d’édition.
Et merci d’avoir accepté de participer à ce petit jeu de l’interview écrite.

eP : Vous êtes deux éditrices avec chacune une expérience professionnelle différente. Qu’est-ce qui vous a donné envie de monter une maison d’édition, et pourquoi toutes les deux ?

PP : Nous voulions créer un espace d’émulation, un lieu vivant, où l’on pense les petites et grandes questions contemporaines, où l’on puisse s’offrir une réelle liberté tout en conservant l’exigence de l’édition papier.
Nos profils sont très complémentaires : l’une vient de l’édition traditionnelle et l’autre du journalisme numérique. Nous avons inventé la maison en marchant, et nous nous sommes très vite rendu compte que le duo fonctionnait très bien.

eP : Pourquoi ce nom de Premier Parallèle ?

PP : Il y a d’abord l’idée d’exploration : le premier parallèle, c’est l’Équateur. Nous voulons importer les débats de demain, nous aventurer dans des contrées encore inexplorées – les conséquences des révolutions liées à la technologie, par exemple. En ce sens, le parallèle, c’est aussi celui qu’on franchit. Bien sûr, on avance aussi en parallèle des secteurs classiques. Et enfin – surtout – on trouve que c’est un beau nom !

eP : Vous avez décidé, dans un premier temps, de n’éditer qu’en numérique. Pourquoi cette décision, sachant que, pour l’instant, la lecture numérique n’est pas un usage encore installé dans les foyers français et donc limité en terme de ventes ?

PP : Le numérique offre une grande liberté, à la fois éditoriale et structurelle. C’est la possibilité de s’affranchir des lourdeurs liées à l’édition classique, de la gestion des stocks et des retours, des délais… et de rendre nos livres accessibles partout, plus longtemps. Nous voulions aussi proposer des livres à petits prix. Mais nous n’éditons pas qu’en numérique : nous proposons également des livres papier, que l’on distribue en librairie via la Générale Librest et que l’on vend lors des rencontres et des débats que l’on organise. Nous croyons à la complémentarité des supports.
Il est vrai qu’aujourd’hui il y a encore un décalage entre le fort taux d’équipement et le faible pourcentage de livres vendus. Rares sont ceux qui savent que l’on peut lire sur son téléphone ou sur sa tablette. Par ailleurs, l’offre est peu attractive, entre des livres d’éditeurs traditionnels vendus chers et des textes auto-édités. Nous proposons une troisième voie.

eP : Vous vendez vos ouvrages sans DRM et à des prix très corrects. Bravo. Pour l’instant, vos ouvrages sont des essais au format ePub.
Envisagez-vous à moyen ou long terme, d’autres formats, d’autres modes, d’autres manières de publier vos auteurs ?

PP : Nous distribuons nos livres papier sur lalibrairie.com (qui approvisionne les libraires, sur commande, en 48h) et dans quelques librairies partenaires. Nous travaillons par ailleurs avec e-Fractions, qui diffuse des cartes-livres en librairie et en bibliothèque. Nous envisageons aussi de publier quelques livres enrichis.

eP : En quelques lignes, que pouvez-vous nous dire sur vos trois premiers ouvrages ?

PP : Des voix derrière le voile donne la parole à celles que l’on entend jamais mais dont on ne cesse de parler : les femmes voilées, objets de controverses et de fantasmes. C’est un livre de témoignage, qui restitue une parole brute. Faïza Zerouala est une journaliste indépendante qui travaille notamment pour le Bondy Blog et pour Le Monde. Elle a essayé de comprendre ces femmes en prenant le temps de les écouter.
La Lente évasion, que nous coéditions avec le site d’info Rue89, est le récit d’un apprentissage de la liberté. Camille Polloni a assisté, pendant plusieurs mois, aux entretiens hebdomadaires que menait Alain, un détenu en semi-liberté, avec son assistante sociale. Jusqu’à sa libération conditionnelle. C’est un texte très juste, écrit à hauteur d’homme.
The United States of Google est un court essai écrit par trois journalistes allemands et postfacé par Adrienne Charmet-Alix, qui dirige les campagnes de la Quadrature du Net. Il pose les questions suivantes : que se passe-t-il lorsque de grandes entreprises numériques prennent en charge des pans entiers de nos vies, et que les États laissent faire ? Le remplacement de la politique par la technique est-il souhaitable ?

eP : Quels sont vos objectifs éditoriaux pour cette première année ?
PP : Nous projetons de publier une quinzaine de livres.

eP : Je vois que vous avez déjà prévu de sortir deux traductions sur 7 ouvrages (traduction d’un auteur danois et d’un ouvrage d’auteurs allemands). Avec-vous d’autres projets de traduction dans les cartons ?

PP : La traduction de l’allemand, The United States of Google, est déjà publiée. Le texte sur la mémoire, d’abord publié par notre partenaire danois, Zetland, est en cours de traduction. Nous souhaitons, de manière générale, importer des textes de l’étranger. Notamment des articles de recherche, édités pour le grand public.

 

DQ.

 

 

20 mars 2015

Focus du jour

Filed under: + Événementiels,Non classé — David @ 14:07

La borne Reading-Room

Une borne Reading-Room permet à un libraire de mettre en avant une sélection de livres numérique de son choix.

Le client de la librairie peut ainsi feuilleter à volonté un extrait ou l’intégralité du livre (en fonction du choix de l’éditeur) et acheter directement chez son libraire préféré un livre numérique.

Ici, présentée sur le Salon du Livre de Paris, la borne reading-room de la librairie Albin Michel, boulevard Saint Germain à Paris.
image

image

Gros plan sur la reading-room

Texte

19 mars 2015

Le stand TiteLive / ePagine vous attend

Filed under: Non classé — David @ 13:20

image

image

 

 

 

 

16 mars 2015

Salon du Livre de Paris 2015

Filed under: + Événementiels — Étiquettes : — David @ 11:40

bandeau_SDL_2015_790_230-min

Cette année encore, ePagine sera sur le Salon du Livre de Paris.
Les équipes techniques et commerciales sont sur le pied de guerre pour préparer cet événement.

Cette année encore, le numérique sera à l’honneur pour nos amis libraires et éditeurs.
Voici quelques images de ce nous vous préparons. N’hésitez pas à passer Allée E / Stand 25 pour les essayer.

Bornes en préparation

 

Borne avant - Tropismes

11 mars 2015

« You know nothing Adamsberg »

Filed under: + Conseils de lecture,+ Qui lit quoi ? — Étiquettes : , — Yann @ 08:42

Temps Glaciaires. Beaucoup d’entre nous sont déjà arrivés à la dernière page du dernier Fred Vargas avec comme pour les livres précédents ces mêmes sentiments mêlés de satisfaction, d’érudition, de nourriture, d’intelligence, de plaisir à ces retrouvailles qui viennent de nous emporter ailleurs durant plusieurs heures, mais d’une joie mêlée de tristesse aussi, parce qu’effectivement on vient de lire la dernière ligne de la dernière page… On sait que l’on quitte pour un temps ces cabossés vivants :
Retancourt, et toute sa stature
Danglard, le Grand vin blanc
Veyrenc, ses mèches rousses et ses alexandrins
Zerk, le fils
La boule, le chat
Marc, Le sanglier
Mercadet qui dort
Estalère, les yeux ouverts
Lucio et son membre fantôme
Froissy et ses provisions
Lieutenant Noêl, Mordent, Voisenet…
les anciens, on se rappelle de chacun…
les petits nouveaux
les éphémères en ouverture
et Jean-Baptiste ADAMSBERG.

A la fin du livre ce sentiment de séparation est d’autant plus fort que le lien n’est pas rompu. On repense à ce qu’on vient de lire. On repense aux livres précédents aussi. On repense à ces personnages. On en parle. Et puis pour la plupart d’entre nous on passe le livre à quelqu’un, et de préférence à quelqu’un qui ne connait pas encore Vargas. On reste dans le lien. C’est le lien qui fait la vie des romans de Fred Vargas. Ces liens ne sont pas de hasard, elle fait attention à tout. C’est la complexité des liens qui fait la force des romans de Fred Vargas et c’est la reconnaissance de ces liens qui force l’attachement aux histoires et aux personnages qu’elle nous propose. Chez Vargas, je ne sais comment, tout est lié.

 

fred vargas temps glaciaires

 

4 mars 2015. Avec Fred Vargas tout est lié. Ce 4 mars 2015, le jour de la sortie de Temps Glaciaires, sur toutes les chaînes d’infos italiennes réapparaît le visage de Cesare Batitsti, exactement comme en juin 2011, se fêtait le même jour la sortie de l’Armée furieuse dans la tension nocturne de l’attente d’une décision brésilienne.

Dans les bois d’une éternelle saudade littéraire.

Stéphane

9 janvier 2015

Pas Pleurer

Filed under: Non classé — Stéphane Michalon @ 15:22

Pas Pleurer

 

 

8 janvier 2015

À Clarissa Jean-Philippe

Filed under: Non classé — Stéphane Michalon @ 15:06

« Penser est dangereux, mais ne pas penser est encore plus dangereux. » Hannah Arendt

Art 1er : La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale.

À Clarissa JEAN-PHILIPPE, policière stagiaire tuée le 8 janvier entre Montrouge et Malakoff, juste là, juste quelqu’un de bien, quelqu’un de bien…

Av Pierre BrossoletteMarche Charlie

ePagine et Tite-Live76 av Pierre Brossolete

7 janvier 2015

Je suis Charlie

Filed under: Non classé — Stéphane Michalon @ 22:17
« Penser est dangereux, mais ne pas penser est encore plus dangereux. »
Hannah Arendt
Art 1er : La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale.

1 janvier 2015

Fermeture de Virginmega.fr

Filed under: Non classé — Karen Etourneau @ 14:18

Le service de téléchargement Virginmega.fr  a cessé son activité au 31 décembre 2014.
L’arrêt du service a entraîné la fermeture des comptes Virginmega.fr.

bloc_cybook_epagine_bascule_virginPour les clients de livres numériques, depuis 1/01/2015 vous pouvez, si vous le souhaitez, continuer à télécharger des ebooks sur la boutique ePagine.fr et bénéficier d’une continuité de service et d’un support techniques.
A votre demande, vous pouvez également conserver l’historique de vos téléchargements effectués sur virginmega.fr en cliquant, dès maintenant, ici.

Si vous souhaitez relancer le téléchargement des titres à l’unité, albums, livres audio, ou vidéos qui se trouvent actuellement dans votre historique de téléchargement, nous vous invitons à vous connecter ici.

 

Like A Virgin, Richard Branson

19 décembre 2014

Les intégrales de L’Atalante, le retour

Filed under: + Conseils de lecture,+ SF/Fantasy — David @ 16:20

Bandeau intégraleLes éditions l’Atalante, une fois de plus, nous permettent de nous alimenter en littérature de l’imaginaire à coup d’intégrales.
Et quelles intégrales !
De Roland C. Wagner à Terry Pratchett, en passant par Pierre Bordage, vous aller vous régaler.

Ainsi, pour remplir les liseuses et tablettes trouvées sous le sapin, vous pourrez choisir parmi 13 intégrales numériques proposées par les éditions l’Atalante

Quelques conseils ? Commençons par deux maîtres de la SF française :  Roland. C. Wagner et Pierre Bordage.

Image couverture Les guerriers du silence Les guerriers du silence – Pierre Bordage
1648 pages (3 volumes) – 12,99€

Le premier volet de la trilogie a obtenu le Grand Prix de l’Imaginaire et le prix Julia Verlanger en 1994, le prix Cosmos 2000 en 1996.

 

Les futurs mystères de Paris Les futurs mystères de Paris – Roland C. Wagner
2750 pages (9 volumes) – 34,99€

L’intégrale des titres de Roland autour de TEM, le détective privé transparent.

 

 

Des petits nouveaux, maintenant. Carina Rozenfeld, côté jeunesse et Olivier Paquet, pour son space-opera en trois actes.

9782367933108_1_v La Quête des livres-monde – Carina Rozenfeld
672 pages (3 volumes) – 9,99€
Le premier volet a obtenu le prix Imaginales des collégiens 2009 et le prix des Incorruptibles 2010

 

 

9782367933092_1_v

Le Melkine – Olivier Paquet
960 pages (3 volumes) – 12,99€

 

 

 

Voilà donc 4 intégrales idéales pour votre bibliothèque virtuelle. Bonne lecture !

David Queffélec.

22 novembre 2014

Opération 1000k – Dernier jour

Filed under: + Conseils de lecture,+ Événementiels,+ SF/Fantasy — David @ 10:15

Bandeau 1000K

 

Demain dimanche 23 novembre, dernier jour des promotions fracassantes par Bragelonne/Milady/Castlemore.

Une nouvelle liste de 100 ouvrages à 0,99€.

Et de nouveau quelques suggestion de lecture.

Honneur aux français, pour commencer.

9782820505071_1_75 9782820515681_1_75

9782820502810_1_75Vengeance de Fabrice Colin, un roman d’héroic Fantasy à lire à partir de 14 ans.

Aussi en fantasy, le premier tome de la trilogie Ikatar – La Voie des esprits, par la délicieuse Véronique Roméo. Cet ouvrage fait partie des essentiels de la Fantasy. S’approchant aussi de la fantasy, par les chemin du fantastique, Arlis des Forains, premier livre de Mélanie Fazi est à découvrir absolument.

Côté science-fiction, je ne peux que conseiller Ta-Shima de  Adriana Lorusso, un planet-opera dans la lignée de Jack Vance.

 

Côté fantastique, n’hésitez-pas à prendre Le poids de son regard de Tim Powers.

Oh il y en a d’autres, beaucoup d’autres à choisir dans cette liste de 100. Vous avez maintenant 36 heures pour faire votre choix. Dimanche à 23h59, les prix redeviendront normaux.

———————–

La liste complète :
Le Seuil des ténèbres de Karen Chance catégorie Bit-lit
L’Appel de l’ombre de Karen Chance catégorie Bit-lit
Witchling de Yasmine Galenorn catégorie Bit-lit
Changeling de Yasmine Galenorn catégorie Bit-lit
Sale affaire de Diana G. Gallagher catégorie Bit-lit
Rage de dents de Marika Gallman catégorie Bit-lit
Dent pour dent de Marika Gallman catégorie Bit-lit
Traquée de Jess Haines catégorie Bit-Lit
Enlevée de Jess Haines catégorie Bit-Lit
Plaisir déchaîné de Larissa Ione catégorie Bit-lit
Désir déchaîné de Larissa Ione catégorie Bit-lit
Moi, F., 17 ans, tueuse de vampires de Robert Joseph Levy catégorie Bit-lit
Un pieu dans le cœur de J.F. Lewis catégorie Bit-lit
Pour le vampire et le meilleur de J.F. Lewis catégorie Bit-lit
Poison de Sarah Pinborough catégorie Bit-lit
La Diseuse d’Ombres de Sandy Williams catégorie Bit-Lit
Le Poids de son regard de Tim Powers catégorie Fantastique
Servir froid de Joe Abercrombie catégorie Fantasy
Le Peuple turquoise de Ange catégorie Fantasy
La Traque de l’ombre de Sarah Ash catégorie Fantasy
Fille du sang de Anne Bishop catégorie Fantasy
Héritière des ombres de Anne Bishop catégorie Fantasy
Le Vaisseau elfique de James P. Blaylock catégorie Fantasy
Les Ailes de l’orage de Chris Bunch catégorie Fantasy
Avis de tempête de Jim Butcher catégorie Fantasy
Lune fauve de Jim Butcher catégorie Fantasy
L’Antre des voleurs de David Chandler catégorie Fantasy
Vengeance de Fabrice Colin catégorie Fantasy
L’Initié de Louise Cooper catégorie Fantasy
Le Seigneur des Isles de David Drake catégorie Fantasy
La Reine des démons de David Drake catégorie Fantasy
Le Dragon du roi de Kate Elliott catégorie Fantasy
Le Prince des chiens de Kate Elliott catégorie Fantasy
Arlis des forains de Mélanie Fazi catégorie Fantasy
Un royaume assiégé de Raymond E. Feist catégorie Fantasy
Loup Blanc de David Gemmell catégorie Fantasy
Monument de Ian Graham catégorie Fantasy
Lame damnée de Jon Courtenay Grimwood catégorie Fantasy
Les Faucons d’Outremer de Robert E. Howard catégorie Fantasy
Dragon de E.E. Knight catégorie Fantasy
La Vengeance du dragon de E.E. Knight catégorie Fantasy
L’Honneur de l’exilé de Mercedes Lackey catégorie Fantasy
La Proie de la magie de Mercedes Lackey catégorie Fantasy
Les Flèches de la reine de Mercedes Lackey catégorie Fantasy
Sanctuaire de Alexandre Malagoli catégorie Fantasy
Les Ombres de Wielstadt de Pierre Pevel catégorie Fantasy
La Voie des esprits de Véronique Roméo catégorie Fantasy
Le Nom du vent de Patrick Rothfuss catégorie Fantasy
Frey de Chris Wooding catégorie Fantasy
L’Ombre de Camelot de Sarah Zettel catégorie Fantasy
Un beau jour peut-être de Lauren Graham catégorie Fiction
Loin de tout de J. A. Redmerski catégorie Fiction
Scarlett de Alexandra Ripley catégorie Fiction
Éphémère de Lauren deStefano catégorie Jeunesse
Monster High de Lisi Harrison catégorie Jeunesse
Sauvage de Golden Christoper Lebbon Tim catégorie Jeunesse
L’Appel du destin de Fiona McIntosh catégorie Jeunesse
Vampire Kisses de Ellen Schreiber catégorie Jeunesse
Assassin’s Creed Brotherhood de Oliver Bowden
Dissolution de Richard Lee Byers
Les Épées de Soirétoile de Ed. Greenwood
Révélation de Drew Karpyshyn
Ascension de Drew Karpyshyn
Darksiders de Ari Marmell
Gauntlgrym de R.A. Salvatore
Neverwinter de R.A. Salvatore
L’Or et la Nuit de Sara Agnès L. catégorie Romance contemporaine
Tendre veillée de Scarlett Bailey catégorie Romance contemporaine
Mariage à durée déterminée de Christine Bell catégorie Romance contemporaine
La Courbe parfaite de Jaci Burton catégorie Romance contemporaine
Entre les lignes de Portia Da Costa catégorie Romance contemporaine
Amoureuses anonymes de Jo Piazza catégorie Romance contemporaine
RSVP de Helen Warner catégorie Romance contemporaine
Scandaleuse Élisabeth de Éléonore Fernaye catégorie Romance historique
La Fiancée des Highlands de Hannah Howell catégorie Romance historique
Le Silence de Grey House de deanna Raybourn catégorie Romance historique
Le Temps des Grandes Chasses de Jean-Pierre Andrevon catégorie Science-Fiction
Lune fourbe de Algis Budrys catégorie Science-Fiction
Les Prairies bleues de Arthur C. Clarke catégorie Science-Fiction
Nova de Samuel R. delany catégorie Science-Fiction
Le Faucheur de David Gunn catégorie Science-Fiction
Offensif de David Gunn catégorie Science-Fiction
La Grande Route du Nord de Peter F. Hamilton catégorie Science-Fiction
Dragon déchu de Peter F. Hamilton catégorie Science-Fiction
Cette Terre de Michel Jeury catégorie Science-Fiction
Le Seigneur de l’Histoire de Michel Jeury catégorie Science-Fiction
Ta-Shima de Adriana Lorusso catégorie Science-Fiction
La Guerre tranquille de Paul McAuley catégorie Science-Fiction
Carbone modifié de Richard Morgan catégorie Science-Fiction
Aux marges de la vision de Linda Nagata catégorie Science-Fiction
La Grande Explosion de Eric Frank Russell catégorie Science-Fiction
La Cité de Perle de Karen Traviss catégorie Science-Fiction
Fog de James Herbert catégorie Terreur
Les Domestiques de Michael Marshall Smith catégorie Terreur
Le Portrait du mal de Graham Masterton catégorie Terreur
Waldgänger de Jeff Balek catégorie Thriller
Mais c’est à toi que je pense de Gary Braunbeck catégorie Thriller
Vlast de Peter Higgins catégorie Thriller
Faith de Peter James catégorie Thriller
Le Vent de la colère de Pierre Pelot catégorie Western

« Newer PostsOlder Posts »

© ePagine - Powered by WordPress